• Commission Justice du 14 mars 2012 - Questions de Jacqueline Galant (MR) et André Frédéric (PS)

    Le 14 mars dernier, la ministre Turtelboom a répondu en commission Justice aux questions de Jacqueline Galant (MR) et de André Frédéric (PS) 

    Dans sa réponse, la ministre Turtelboom fait la preuve une fois de plus de son obstination à désigner le possesseur d'arme légal comme "responsable" de l'insécurité dans notre société, ce qui friserait le ridicule si cette mesure totalement inefficace ne risquait pas de précipiter dans l'illégalité certaines personnes qui se refuseront à déclarer et enregistrer demain un objet acquis légalement et librement il y a quelques mois à peine, cela démontre surtout sa totale méconnaissance du sujet ainsi que son incompétence à le gérer.

    Je cite une de ses phrases:

    "Parmi les armes en vente libre figurent des armes intéressantes pour le milieu criminel, qui fonctionnent avec des mécanismes encore performants, et des munitions modernes ou dont la production a été relancée."

    Je voudrais connaître dans quelles circonstances un hold-up aurait déjà été perpétré avec un Luger suisse ou avec un Bergmann Bayard, à moins que le truand ne soit un nostalgique des armes qui datent de plus de 100 ans. Le marché noir est suffisamment approvisionné en armes modernes venues de l'Est ou qui proviennent de vols dans des dépôts militaires ou des commissariats de police. Pour les hors-la-loi, aucun risque de pénurie puisque la Libye abrite des stocks d'armes de guerre de tout calibre en quantités astronomiques qui se retrouveront bientôt sur le marché.


    « A faire circuler Lettres aux partis politiques par Sylla »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :