• Le MR est d'avis que la suppression de la vente libre de toutes les armes à feu "mérite une réflexion approfondie".


    Lundi 5 Mars 2012 à 14:17
    Jacques_D
    (Belga) Le MR est d'avis que la suppression de la vente libre de toutes les armes à feu "mérite une réflexion approfondie". "Cette suppression ne peut être présentée comme une solution à la tragédie de Liège", a affirmé lundi le parti.
    "Nous le rappelons à nouveau, les armes utilisées à Liège étaient issues du marché illégal. En outre, la criminalité organisée se fournit sur le marché illégal et n'utilise pas les armes en vente libre", dit le MR dans un communiqué. Les réformateurs réagissent ainsi à la présentation jeudi dernier du plan national de sécurité et de son volet lutte contre le trafic d'armes. Dans ce cadre, le gouvernement a décidé de soumettre dorénavant à autorisation préalable la vente d'armes à feu historiques, folkloriques et décorative, mettant ainsi fin aux dernières possibilités d'acquérir librement des armes à feu sur le marché belge. Les événements tragiques de Liège nécessitaient d'élaborer un plan d'envergure afin de lutter contre le trafic d'armes, dit le MR. Pour lui, le plan présenté par le gouvernement contient une série de mesures qu'il était indispensable de prendre, toutefois il s'interroge sur l'opportunité de supprimer toutes les armes à feu en vente libre. Le MR s'interroge sur les conditions imposées aux personnes qui possèdent des armes à feu en vente libre depuis des années et qui n'ont jamais posé de problème en termes de sécurité. Il souligne aussi que l'interdiction aura des implications considérables sur notre patrimoine culturel. "Qu'en sera-t-il des marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse ou de la reconstitution de la bataille de Waterloo"? , se demande-t-il ainsi. (JAV)
     
     
     
    L'article original se trouve sur le site du MR (voir ci-dessous) 
     
     
     
    Les parlementaires attentifs à ce dossier sont Jacqueline Galant et François Bellot



    Mercredi 7 Mars 2012 à 18:47
    EddyEagle

     

    J'ai écrit à Elio di Rupo après le drame de Liège. Réponse: on fait suivre votre courrier.

    J'ai écrit au CDH. Réponse: aucune.

    J'ai écrit au MR. Réponse ils font suivre le courrier et cela paie.

    Eddy Eagle

     




    Vous devez être membre pour poster un message.