• REAGIR CONTRE DES MESURES INUTILES ET INEFFICACES

    Beaucoup de personnes écrivent au politiciens pour exprimer leur mécontentement, voire, leur colère contre le harcèlement continuel des amateurs légaux d'armes, alors qu'aucune mesure sérieuse n'est mise en application contre les criminels (pire: des politiciens militent contre l'expulsion de criminels multirécidivistes)

    Ci-dessous une lettre qu'un particulier a envoyé aux ministres concernés par la mesure de suppression de la liste des armes "libres"

     
    Nous vous la publions pour vous inspirer à écrire vous-même à vos élus locaux pour qu'ils transmettent votre mécontentement à leur parti.
     

    Pour les personnes qui ne sentiraient pas concernées: aujourd'hui ce sont les armes libres,  demain ce pourraient être les armes qui VOUS sont chères.  Après-demain ce seront vos libertés fondamentales qui seront remises en question ....
    ALORS SOYEZ SOLIDAIRES !



    Monsieur le Premier Ministre,
    Mesdames et Messieurs les Ministres,
    Mesdames et Messieurs les Sénateurs,
    Mesdames et Messieurs les Députés,


    Très respectueusement, vous voudrez bien trouver en attachement un petit texte qui vous sera adressé par un certain nombre de citoyens.


    A titre personnel, je vous souhaite de ne pas vous laisser séduire par un discours poujadiste et idéologique sur les "armes".

    Interdire de plus en plus ne répond pas à la criminalité qui se moque bien des lois.

    Le drame affreux de Liège n'est pas le fait d'un tireur, chasseur, collectionneur ou marcheur de l'Entre Sambre-et-Meuse mais bien d'un criminel qui détenait des armes prohibées déjà sous la loi de 1991 (grenades notamment).

    S'attaquer aux citoyens qui détiennent pacifiquement et légalement des armes, c'est se tromper de cible, c'est malhonnête et surtout absolument inefficace .

    S'attaquer aux truands ce n'est pas cadenasser une société en jouant sur la peur, en outre croire que les truands "achètent" des armes et se soucient de la loi est de la naïveté.

    Ce qu'ils "achètent"est DEJA interdit voire prohibé . C'est faire le jeu d'une certaine idéologie dont le premier porte-parole était A.Hitler qui le premier a interdit l'accès aux armes à son Peuple. C'est encore trahir la confiance du Citoyen qui vient de payer les redevances relatives à ses autorisations. La sécurité ce n'est jamais le sécuritaire.

    La Liberté se mesure au respect de la Loi voulue au bénéfice de tous.

    Depuis le drame affreux d'Anvers en Mai 2006, pas moins de 58 textes différents , plusieurs arrêts de notre Cour Constitutionnelle et des dizaines d'arrêts du Conseil d'Etat, outre deux circulaires kafkaiennes ont créé une insécurité juridique totale et l'on propose de continuer.
    Que l'on n'aime pas les armes, cela se respecte. D'aucun n'aime pas la moto, d'autres la natation , activités infiniment plus dangereuses que tous les stands de tir et les parcours de chasse sur les vingt dernières  années.

    De là à s'inventer une autorité morale sur une population infantile qu'il faudrait protéger d'elle-même , voilà l'enjeu.

    Confondre en une même peur un mousquet du xviie siècle , un fusil de chasse du xvIiie siècle et des grenades actuelles est une malhonnêteté !

    Combien d’agressions au fusil de 1880, combien de hold up au fusil de 14, combien de carjacking au C.96 ?

    L'interdiction des armes de panoplie, juste avant les carabines à air, les arcs et les couteaux de cuisine, participe à la Grande Peur alimentée.

    Faire croire que c'est à but de "sécurité " est encore une malhonnêteté ! Derrière cela, il y a une peur et un mépris du citoyen : on va lui apprendre ce qu'il doit penser, ce qu'il doit avoir et bientôt ce qu'il doit voter...  pour son plus grand bien évidemment.

    A quand l'interdiction du ski qui fait plus de mort que les stands de tirs (aucun) et à quand l'interdiction de livres et de films "de guerre", du vin, du sel et du sucre, du véhicule privé ? Le politiquement correct devient la propriété correcte juste avant la pensée correcte .

    Voilà comme tout doucement, sous prétexte de bien-être et de sécurité, une vision totalitaire s'installe chez nous.

     

    Je n'ai pas voté pour cela !

     

    Très respectueusement Vôtre.

    Un citoyen.

    Daniel Beets
    Président de la DAAA


    Faites-vous membres de la DAAA, gratuitement et aidez-nous à défendre vos droits d'amateurs d'armes, mais peut-être plus tard: vos droits fondamentaux de liberté

    « OBSERVATIONS SUR LA SUPPRESSION DE LA LISTE HFDQuestion orale d'André Frédéric (PS) à la Ministre Turtelboom »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    sylla19 Profil de sylla19
    Vendredi 30 Mars 2012 à 18:32

    Pour répondre à l'article ci-dessus, et pour bien montrer  aux gens "qui ne se sentent pas concernés", j'ai lu il ya quelques années dans le journal syndical de la FGTB un article émanant d'un écrivain d'Amérique Centrale (?? je vous prie de bien vouloir m'excuser mais j'ai oulié le nom). Mais il écrivait à peu près ceci :

    Quand ILS sont venus chercher François, Pierre et Jacques... je n'étais pas concerné... donc je n'ai pas bougé.

    Quand ILS sont venus chercher mon voisin... de nouveau je n'étais pas concerné... donc je n'ai pas bougé.

    Quand ILS sont venus me chercher, alors j'étais concerné et je me suis étonné de ne point trouver d'aide. Mais il n'y avait plus personne pour bouger.

    C'était bien sur dans un autre contexte que cet article avait été publié, mais il peut s'appliquer à notre problème actuel.

    Et pour terminer : ...Amis entends-tu le vol noir des corbeaux....

    Bonne soirée quand même.

    Sylla19

    2
    Jacques
    Vendredi 30 Mars 2012 à 20:33

    Tout à fait exact, le vol noir des corbeaux est revenu !

    Comme je l'ai écrit il y a déjà quelque temps ...  

    Dans "1984" le roman de George Orwell écrit en 1949, et qui était un visionnaire décrivit un monde dans lequel la liberté d'expression en tant que telle n’existait plus et dans lequel toutes les pensées étaient minutieusement surveillées....

    Il avait raison... nous arrivons dans ce monde !

    Jacques

    3
    sylla19 Profil de sylla19
    Mercredi 4 Avril 2012 à 13:42

    4 avril 2012. Pas de réponse du PS ni du CDH. Je pense ne jamais en recevoir (Ils pourront dire dans leurs slogans électoraux "Nous sommes proches du citoyen". Les citoyens, ils n'en n'ont rien à cirer ...sauf le moment des élections, Ils vont encore parader dans les marchés locaux pour se montrer tout mielleux avec le peuple... et après ...je reste poli. Dégoûtant!

    Je voudrais acheter 2 nouvelles armes... mais dans la conjoncture actuelle  je vais m'abstenir. Désolé pour le commerce et pour les rentrées de TVA.

    Sylla19

    4
    Jacques_D Profil de Jacques_D
    Mercredi 4 Avril 2012 à 15:33

    Bonjour Sylla,

    J'ai eu plus de chance car j'ai reçu une réponse de J. Milquet (c'est une réponse en copier-coller envoyée aussi à d'autres personnes) mais ce texte à le mérite d'être clair: Joelle n'a rien compris (ou ne veut rien comprendre) à la problématique en question... et je me demande d'où proviennent les chiffres de 190 délis en 2011 commis avec des armes "de panoplie" ainsi que dans des meurtres ? ce que suggère sa lettre, mais il aussi est vrai qu'il reste le couteau de cuisine en vente libre, et ce n'est pas avec une "arme de panoplie" mais bien un couteau qu'il y a 5 ans Geneviève Lhermitte a égorgé ses enfants, c'est aussi avec un couteau que Kim de Gelder a poignardé deux enfants et une puéricultrice en 2009... alors attendons nous à la prochaine prohibition du pèleu comme on dit en Wallon.

    Voici le texte reçu:

    "Je vous remercie pour votre mail.

    Les armes en vente libre que vous évoquez dans votre email sont actuellement visées par la décision du Conseil des ministres et sont celles reprises dans l’arrêté royal du 20 septembre 1991 et dont la liste est jointe en annexe 1 de cet arrêté.  


    Il a été constaté par la police qu’un grand nombre de ces armes avaient fait l’objet de nouvelles fabrications et que des munitions avaient également été remises sur le marché et faisaient l’objet d’un commerce important, particulièrement en Belgique, un des seuls pays à les tolérer encore en vente libre.  


    On a aussi constaté que certaines de ces armes que l’on croyait inoffensives ou dont les munitions n’existaient plus  avaient été utilisées dans meurtres et plus de nombreux faits de vols avec violences.  


    Ainsi, alors qu’on ne dénombrait que 3 et 4 faits criminels commis avec de telles armes en 2008 et 2009, ces chiffres ont brusquement monté à 41 puis 190 en 2010 et 2011. C’est ce qui a motivé la décision du Conseil des ministres de vouloir en supprimer la vente libre, particulièrement après les tragiques événements qui se sont déroulés à Liège le 13 décembre 2011 et cela, dans le cadre d’un plan d’action relatif à la lutte contre le trafic d’armes.  


    A ce jour, aucune modification règlementaire n’est toutefois encore intervenue, cette compétence relevant du ministère de la justice et la règlementation est donc toujours inchangée. La seule modification à venir vise uniquement à prévoir la délivrance d’une autorisation pour l’acquisition d’une nouvelle arme de cette nature.  


    Il convient enfin de mentionner que toutes les autres catégories d’armes ne sont nullement concernées par ce projet de réforme.  


    Sincères salutations,  


    Joëlle MILQUET  

      

    5
    sylla19 Profil de sylla19
    Jeudi 5 Avril 2012 à 10:19

    Dommage qu'en Belgique il n'existe pas une association puissante (comme la NRA en Amérique) pour s'opposer à nos  détracteurs. Il faudrait que nous puissions nous faire entendre parmi les médias (qui en Belgique sont TOUS muselés par les politiques). Et enfin, pour sensibiliser le grand public au domaine du tir, et montrer ainsi que nous ne sommes pas des tueurs, pourquoi les médias (au lieu de passer uniquement des matchs de foot ou du tennis et autres sports populaires) ne passent t'ils jamais des reportages lors de tirs de championnat? Pas assez spectaculaire peut-être!

    Je crois que le tir existe aux jeux olympiques.

    Sylla19

    6
    Jacques_D Profil de Jacques_D
    Jeudi 5 Avril 2012 à 11:02

    Bonjour Sylla,

    C'est le but de DAAA de défendre notre passion commune. il est vrai que nous ne sommes pas la NRA belge, mais nous réagissons toujours aux attaques politiques, Daniel Beets notre Président a participé à de nombreuses émissions et reportages télés au nord et parfois au sud du pays et nous avons matérialisé le poids des détenteurs d'armes au niveau électoral.

    Le problème en Belgique au niveau des armes et aussi en général est l'égoïsme des individus, chacun se croit à l'abri dans son coin car il n'est (temporairement) pas concerné par telle ou telle mesure (moi, il ne peut rien m'arriver...) et de ce fait la population est doucement endormie et a perdu de sa force de réaction... les gouvernements successifs prennent toutes sortes de décisions parfois les plus abracadrabrantes les unes que les autres sans réaction populaire (on libère des criminels multirécidivistes sans contrôle, on reconduit des milices privées à la frontière sans leur confisquer leurs armes prohibées, on se prépare à remettre en liberté la brave Michèle Martin à la moitié de sa peine car elle se conduit très bien en prison, ceci en oubliant les victimes comme toujours, bref on se moque carrément des citoyens)

    Je dirais que la passivité des individus, entretenue par des jeux télévisés débiles est la meilleure arme des politiques pour les aider à contrôler une population qui a adopté l'attitude des moutons.

    Jacques

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :