• Réponse des Politiques


    Lundi 13 Août 2012 à 16:30
    sylla19

    Mail adressé au PP.
    Madame, Monsieur, bonjour. Pourriez-vous avoir l’amabilité de me faire connaitre la position du PP sur le problème des armes détenues, légalement, par les citoyens.
    - Le PP suit-il les élucubrations des partis au pouvoir (PS,MR,CDH,ECOLO pour ne parler que du côté francophone) ?
    - Partis qui préfèrent tracasser et taxer un maximum de gens honnêtes plutôt que de s’attaquer, avec sérieux, aux armes irrégulières.
    - Partis qui se plaignent des charges de travail qui pèsent sur les forces de police, alors que ces mêmes partis accablent les forces de police et administratifs des gouvernements provinciaux de travaux totalement inutiles (contrôles idiots suite à la merveilleuse loi sur les armes de 2006). Ces forces de police seraient bien utiles ailleurs, sur le terrain.
    Je pense que vous avez compris le sens de ma demande. Je refuse de voter pour les 4 partis traditionnels. Au PP de me convaincre – en toute honnêteté. N.B. Votre réponse pourrait être communiquée à notre association de défense des amateurs d’armes (La DAAA). Merci d’avoir pris la peine de me lire. Sylla 19
    Réponse de Monsieur Modrikamen.
    Cher Monsieur,
    Le secrétariat m'a transmis votre mail de ce 7 août 2012.
    La position du Parti Populaire est très claire quant aux problématiques soulevées.
    1.  Nous sommes favorables à un net assouplissement de la loi sur la détention et le port d'armes. Les conditions draconiennes fixées aujourd'hui, tant pour l'acquisition que pour les conditions de stockage et de transport, sont inutiles et vexatoires pour les citoyens. Les citoyens paisibles ont effectivement toutes les peines du monde à acquérir une arme alors que les malfrats peuvent s'en procurer facilement pour quelques centaines d'euros. Le déséquilibre est flagrant.
    Nous ne suivons donc absolument pas les partis traditionnels dans leur délire anti-armes et surtout de défiance envers leurs propres concitoyens. Nous estimons que les citoyens, pour autant qu'ils répondent à certains critères de moralité et de capacité, ont le droit de détenir des armes dans des conditions normales afin de pouvoir, le cas échéant, être utilisées pour se défendre. Par ailleurs, l'impact sur les armuriers des nouvelles dispositions légales a été catastrophique.
    2.  Dans le même ordre d'idées, nous sommes favorables à l'extension de la notion de légitime défense aux biens, dans certaines conditions. Les études sérieuses réalisées à l'étranger le démontrent. Là où la notion de légitime défense est largement interprétée, les délinquants, agresseurs, et autres voleurs y regardent à deux fois avant de commettre un délit où un intrusion la nuit. La peur doit changer de camps et l'insécurité doit reculer. Nous sommes également favorables à une présomption de légitime défense pour les policiers lorsqu'ils sont confrontés à la violence.
    3.  Le PP dénonce depuis ses débuts le fait que la police (qui est en nombre suffisant d'après les comparaisons internationales) est en réalité accaparée pour 42 % de son temps par des tâches administratives. Nous voulons limiter ces tâches administratives d'une part (la législation sur les armes,beaucoup trop tatillonnes en est un excellent exemple) et remplacer les policiers dans certaines fonctions administratives par d'autres fonctionnaires venant d'administrations rationalisées (telles les provinces que nous voulons supprimer). Les policiers doivent être dans la rue afin d'assurer la prévention et la juste répression.
    Vous avez tout loisir de reproduire cette prise de position du PP dans vos publications.
    Bien cordialement
    ....................................................................................


    Mischaël Modrikamen
    | Président
    Parti Populaire | 42 Avenue du Houx | 1170 Bruxelles
    T 02 830 30 14 | F 02 830 30 15
    modrikamen@partipopulaire.be |www.partipopulaire.be

    Sylla19

     




    Vous devez être membre pour poster un message.