• Soirée télé, versus anti arme !

    Voici un article du 29/01/2012 écrit par Eric Blondieau !

    Soirée télé, versus anti arme !

    Deux émissions télé ce soir, le magazine du Blogueur sur ARTE et Investigation sur RTL TVI.


    À la vue des annonces, j'étais inquiet et le reportage ARTE ne m'a pas déçu, un pamphlet à charge, destiné principalement au marché français. Celui de RTL était plus nuancé au final même si l'annonce faisait état de la facilité de se procurer des armes, le reportage lui rétablissait une certaine vérité.

    Une véritable charge de la part de ARTE, nul de chez nul !


    On va rapidement faire le tour du blogueur. Nul, c'est ce qui résume le mieux la chose, tellement à charge qu'il en est ridicule, le pauvre, il n'est même pas parvenu à faire dire à un tireur norvégien que c'était la faute du groupe si un malade avait tué des gens sur une ile, même la brave dame du comité des femmes battues n'était d'accord que d'interdire les armes aux maris violents. Superbe moi aussi, voila des années que je milite pour interdire les armes aux criminels, à tous les criminels y compris le modèle intra familial .... Lamentable et minable exercice de masturbation intellectuelle à deux balles contre le droit de détenir légalement des armes. Pour finir par le droit du citoyen soldat Suisse et des armes à gaz remise en état, nul sur toute la ligne.

     

    (édité par Jacques le 30/01/2012 voici le lien vers l'émission d'ARTE http://videos.arte.tv/fr/videos/le_blogueur-6353328.html )

    Le reportage de RTL était mieux ficelé, pas grand-chose à y redire !


    La police découvre enfin ce que nous savons depuis des années le trafic c'est un trafic individuel, un trafic de fourmis comme dit l'inspecteur responsable de la lutte contre lui, et pas un gros bateau avec des milliers d'AK47 qui arriverait de nuit à Anvers. Et, ha oui, le trafic est poli-criminel, c'est à dire, que les trafiquants d'armes soient aussi ceux-là qui trafiquent de la drogue, des êtres humains et tout ce qui relève de la criminalité plus ou moins bien organisée. On est loin, très loin de la détention légale et des armuriers ayant pignon sur rue. Ho bien sur il y a quelques propos tendancieux, mais bon il faut bien dramatiser pour captiver le citoyen Lambda.

    (Edité par Jacques le 30/01/2012 voici un lien vers la video de l'émission pour ceux qui n'auraient pas eu l'occasion de la regarder. Daniel Beets notre président y fait une intervention)

    http://www.rtl.be/rtltvi/video/380730.aspx )

    Un seul bémol en fait le procureur du roi de Namur !


    Le monsieur associe collectionneur et remise en état d'armes à feu ! Sans preuve, évidemment ! Juste une réflexion, quel serait l’intérêt pour une personne de demander un agrément de collectionneur pour acquérir une arme démilitarisée puisque cet agrément l'autorise à acquérir une arme en état de tir ? Et réflexion suivante, quels intérêts d'être agrée pour se livrer au trafic d'armes remises en état ? J'y réponds, intérêts nuls ! Mais établir une connexion entre le légal et l'illégal ça permet d'échafauder la nécessité de réviser la loi.....

    Nous les amateurs d'armes légales devons endurer un parcours du combattant !


    Minimum trois mois avant chaque nouvelle acquisition. Même, le statut de collectionneur impose au préalable une véritable enquête en profondeur et n'est pas un passeport vers n'importe quoi c'est certainement un des statuts les plus contrôlés. Tout cela au nom de la sécurité bien sur ! Et voila qu'un journaliste de RTL avec sa caméra nous dit qu'il lui quelques heures pour acquérir des armes de guerre. En fait, un CZ75 et un Sig, des armes probablement volées ou peut être devenue illégale suite au fantasme législatif de 2006 made in Laurette.

    Ces reportages illustrent bien que le problème n'est pas légal, mais répressif !


    En fait, ces reportages illustrent l'évidence que nous soulevons depuis de nombreuses années, l'évidence que tous les défenseurs du droit des armes opposent au Lobby anti arme partout dans le monde, les lois n'existent que pour ceux qui respectent les lois et les vexations administratives ne sont vexatoires que pour les honnêtes gens, les voyous, les trafiquants n'ont que faire des lois et des interdictions. Multiplier les lois, restreindre les libertés individuelles au nom de la sécurité c'est du flan de la poudre aux yeux. On ne peut renforcer la sécurité qu'en luttant contre les criminels, contre les trafics. 

    Une pensée positive du droit aux armes et une stabilité législative !


    Une voie légale pour ceux qui veulent détenir légalement des armes. Une voie légale pour utiliser ces armes dans un stand de tir. La reconnaissance du fait acquis et que les modifications légales n'affectent que les choix futurs des amateurs d'armes légales, voilà des idées de bon sens, des idées qui vont dans le sens d'une meilleure gestion et qui libéreraient les moyens qui font tant défaut à la police et à la justice pour se focaliser sur les vrais criminels.....

    Je rêve d'un journalisme objectif !


    Vous pensez qu'un jour un journaliste aura le courage ou la compétence pour se poser ces vraies questions et y apporter une amorce de réponse non polluée par une idéologie qui lui fait dire que dans un monde ou il y a des armes on se suicide plus avec des armes sans même qu'ils se demandent si là ou il n'y a pas d'arme on ne se suicide pas tout autant avec d'autres moyens ou comment ce fait il que dans des pays prohibitionnistes comme l’Angleterre le taux de mort par armes ne soit pas nul....


    eric blondieau, administrateur. pour la DAAA-AVWL

    Siège de l'ASBL ave Nobel 5 bte 2 B-1300 Wavre (Belgique)

    « UN RAPPORT IMPORTANT DU CONSEIL D'ETATRéponse de Benoit Lutgen à mon courrier du 10 janvier dernier »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    sylla19 Profil de sylla19
    Mercredi 1er Février 2012 à 09:32

    Merci pour les liens Jacques. Quand aurons-nous un journaliste, amateur d'armes, pour un reportage non dirigé ? L'objectivité manque dans ces deux reportages (surtout Arte). Il faut, à tout prix, démolir l'image du tireur et de l'amoureux des armes (et oui cela existe, n'en déplaisse à certains).

    Il y a beaucoup plus de problèmes avec d'autres sports (avec les tireurs légaux, sauf erreur de ma part, il n'y en a aucun), mais là, c'est une question de pognon. Et lorsque le pognon rentre dans les caisses, l'on admet beaucoup de choses.

    Bien à vous Jacques (et continuez à nous renseigner). Bonjour aux amis du forum.

    Sylla19

    2
    Jacques_D Profil de Jacques_D
    Mercredi 1er Février 2012 à 09:57

    Bonjour Sylla,

    Les remarques sont fondées. Cependant POUR UNE FOIS à RTL ils ont tout de même, dans le reportage, souligné que le trafic d'armes est en majorité en provenance de l'ex bloc de l'est, en mentionnant aussi qu'il était impossible de se procurer des armes de guerre en armurerie. Il est dommage que Mr Glenn Audenaert indique de façon insidieuse que certaines armes sont des armes démilitarisées remises en état par des collectionneurs, ce qui consitue pour le moins une contre vérité car pour pouvoir remettre en état une arme démilitarisée par le banc d'épreuve il faut quasiment la reconstruire entièrement.

    Cela devient alors une arme artisanale comme il en a toujours existé. Il suffit de chercher un peu sur internet et on trouve comment fabriquer un pistolet ou une mitraillette de A à Z avec des matériaux que l'on trouve aisément dans le magasin de bricolage du coin !

    N'oublions pas non plus que la bombe en Norvège était artisanale et fabriquée avec des engrais agricoles ...

    L'arme à feu en soi n'est qu'un objet inerte et ne devient un danger que dans les mains de personnes mal intentionnées, tout comme le couteau de cuisine ou la batte de baseball !

     

    Jacques

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :