• Tuerie de l'Oregon - L'hypocrisie d'Obama

    Tuerie de l'Oregon - L'hypocrisie d'Obama

    Une tuerie vient de se dérouler dans une université d'Oregon.

    Quatre armes, trois pistolet et un fusil, ont été retrouvés sur Chris Harper Mercer, 26 ans, le tueur qui a fait 10 morts et 7 blessés dans l’université Umpqua de Rosebud dans l’Oregon où les armes sont interdites, et où les gardes n’étaient -hélas- pas armés.

    L'enquête ne fait que débuter mais selon le témoignage d'une victime, le tueur a demandé aux étudiants de dire leur religion : les chrétiens recevaient une balle dans la tête, les autres dans la jambe.

    Immédiatement, le président Obama, alors que la tuerie venait à peine d’avoir lieu, a une fois de plus politisé le drame lors d’un écoeurant discours empli de haine et de contre vérités.

    Dans les minutes qui ont suivi la tuerie, Barack Obama, cyniquement démagogue, l’a instrumentalisée pour son combat personnel contre le port d’arme protégé le second amendement de la constitution américaine.

    Un républicain aurait immédiatement été accusé d’abjecte opportunisme par les médias, qui auraient trouvé dégoûtant de récupérer la tragédie mortelle à des fins politiques. Là, les mêmes médias si rapide à donner des leçons de morale sont restés silencieux.

    Mensonges d’Obama

    Il est étrange que le président Obama ait accusé le droit de porter des armes comme responsable de cette tuerie : il est mieux placé que quiconque pour savoir que dans sa propre ville, Chicago, qui a les lois les plus dures des Etats Unis contre le port d’arme, des dizaines de personnes sont tuées.

    Samedi 4 juillet jour de fête nationale de l’Independance Day et dimanche, 7 personnes furent abattues dans les rues de Chicago et 40 blessées.

    Sur CNN, le chef de la police de Chicago, Garry McCarthy a même déclaré : « vendredi précédent, nous avons saisi une arme illégale par heure partout dans la ville »

    Le week-end dernier, 8 personnes ont été tuées, et 47 ont été blessées, toujours à Chicago. Et les armes y sont strictement interdites par la loi. Et c’est ainsi tous les week end, rapporte ABC News.

    Accuser la loi sur le port d’arme est un terrible mensonge qui conduirait à bien plus de morts, aux Etats Unis, si elle était changée.

     

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

     

    « France et Belgique.. même situation !La vérité des chiffres par Gary Mauser »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :